Hautes écoles | ETH Zurich & EPFL

Les missions conférées par la loi à l’ETH Zurich et à l’EPFL, les deux écoles polytechniques fédérales, consistent à assurer des activités d’enseignement et de recherche dans les sciences de l’ingénieur, les sciences naturelles, l’architecture, les mathématiques ainsi que dans les disciplines apparentées. Les deux EPF proposent dans ces disciplines des cursus de bachelor, de master et de doctorat. Leur offre étendue de formation continue permet en outre d’effectuer des formations complémentaires dans d’autres domaines ou de suivre des programmes d’études postgrades.

L’ETH Zurich est une université en sciences naturelles et techniques de premier plan. Elle est connue pour l’excellence de son enseignement, pour sa recherche fondamentale exemplaire et pour son transfert direct de nouvelles connaissances dans la pratique. L’ETH Zurich offre un environnement stimulant à ses chercheurs et une formation complète à ses étudiants.

Fondée en 1855, l’ETH Zurich compte aujourd’hui environ 23 500 étudiants et doctorants originaires de plus de 120 pays. Plus de 500 professeurs y enseignent et y mènent des recherches dans les domaines suivants: ingénierie, sciences naturelles, architecture, mathématiques, sciences orientées système, sciences humaines et management.

Régulièrement notée comme l’une des meilleures universités dans les palmarès internationaux, l’ETH Zurich se classe 6e au QS World Ranking et 14e au THE World Ranking; en Europe, elle occupe même les 2e et 4e places (QS Europe Ranking et THE Europe Ranking). 21 lauréats du Prix Nobel y ont étudié, enseigné ou mené des recherches. L’innovation de la haute école se concentre sur des domaines d’avenir tels que l’informatique, les microtechnologies, les nanotechnologies ainsi que les équipements médicaux de pointe. Le transfert réussi de connaissances de l’ETH Zurich vers l’économie et la société est attesté par les quelque 500 spin­off qui ont vu le jour depuis 1996, par les 100 demandes de brevets annuelles et par environ 1500 coopérations avec des entreprises du monde entier et de Suisse.

L’ETH Zurich contribue à apporter des solutions durables aux défis mondiaux. Elle travaille sur la science des données (et tout particulièrement sur la cybersécurité), sur la santé (nouveau bachelor en médecine depuis 2017) et sur le développement durable avec les questions de l’approvisionnement en énergie, de l’alimentation mondiale et de nouvelles méthodes de fabrication.

  
  ETH ZurichVers le site web

L’EPFL est une jeune école polytechnique de renommée internationale qui se consacre à trois missions importantes: l’enseignement, la recherche et l’innovation. Sur le campus de Lausanne, au bord du lac Léman, plus de 12 000 étudiants et doctorants originaires de plus de 120 pays et plus de 370 laboratoires mènent des recherches de pointe dans des domaines comme les énergies renouvelables, les technologies médicales, les neurotechnologies, les sciences des matériaux ou l’informatique.

L’EPFL comprend plusieurs centres d’enseignement, de recherche et d’innovation au niveau national et international. Le nombre considérable de chercheurs ayant obtenu des ERC Grants témoigne de la remarquable qualité de la recherche fondamentale et appliquée pratiquée à l’EPFL. Citons aussi d’ambitieux projets scientifiques et des innovations durables telles que les cellules solaires transparentes à colorant, l’avion solaire Solar Impulse ou le voilier ultrarapide Hydroptère. En matière d’enseignement aussi, l’EPFL explore de nouvelles voies en tant que pionnière des MOOC qui, jusqu’à présent, ont attiré environ deux millions d’étudiants. Depuis septembre 2017, elle propose le nouveau master Data Sciences et effectue un travail de pionnier également dans le domaine de l’intelligence artificielle en dispensant un cours de base à tous les étudiants en première année.

Depuis sa fondation en 1969, l’EPFL ne cesse de croître. Divers classements témoignent des progrès réalisés et de son haut niveau. Depuis 2010, l’EPFL a gagné 18 places au sein du QS World Ranking et plus de 10 places au sein du classement THE World Ranking.

L’une de ses autres compétences réside dans les partenariats et les projets, qui lui assurent un impact social et scientifique. Regroupant environ 200 start­up et des centres de recherche d’entreprises renommées, l’EPFL Innovation Park est l’un des premiers parcs d’innovation de Suisse. En 2020, 25 spin­off ont été fondées à l’EPFL.

  
 EPFL Vers le site web

Même si les résultats des classements internationaux présentent souvent des différences marquantes les uns par rapport aux autres, ils permettent toutefois de dégager certaines tendances: au plan international, les célèbres universités de pointe américaines dominent, alors qu’en Europe, les deux écoles polytechniques fédérales occupent les meilleures places et ont pu maintenir, voire améliorer leur position favorable ces dernières années. Les deux écoles polytechniques fédérales ont obtenu des classements particulièrement réjouissants lorsque les rankings mettaient l’accent sur l’activité de publication scientifique ou le réseautage international; elles étaient en revanche moins bien placées si l’on accordait une plus grande importance au taux d’encadrement. Le classement de Leiden 2020, fondé sur des analyses bibliométriques (PP(top 10%)), a placé l’ETH Zurich, du fait de l’impact mondial de ses activités de recherche (indicateur principal ou crown indicator), au 3e rang au niveau européen et au 15e rang parmi les 250 plus grandes universités du monde et l’EPFL au 4rang au niveau européen et au 16e rang parmi les plus grandes universités du monde.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur xing
Partager sur email