Open Research Data

Programme «Données de recherche ouvertes» (DRO) du Domaine des EPF. 5 mesures pour favoriser et améliorer les pratiques de DRO.

Les pratiques de science ouverte sont en train de devenir un paradigme dominant dans la recherche académique à travers le monde. Le domaine des EPF a déjà assumé un rôle de premier plan en adoptant les pratiques émergentes de la science ouverte qui permettent aux résultats de la recherche scientifique – y compris les publications, les données, les logiciels, les hardwares et protocoles – d’être diffusés et rendus accessibles. Les données de recherches ouvertes (DRO) sont au cœur de la science ouverte : les nouveaux développements technologiques facilitent le partage et l’exploitation de grands et petits ensembles de données. A la mi-2020, les institutions du domaine des EPF ont défini leur vision des DRO dans le domaine des EPF dans une prise de position, promouvant une approche pragmatique des données de recherche ouvertes en Suisse. Ce faisant, elles affirment leur volonté de jouer un rôle de premier plan dans la mise en œuvre des DRO.

Les institutions du Domaine des EPF sont convaincues que les DRO ont le potentiel d’accroître la visibilité et l’impact de leur recherche au sein de la communauté scientifique, de l’économie et de la société dans son ensemble. La vision du domaine des EPF est de favoriser un environnement de recherche qui soutient les DOR dans la pratique de la recherche et crée un environnement qui valorise les DOR.

Le Domaine des EPF prévoit d’investir un total de 15 millions de francs dans la mise en œuvre de ces mesures entre 2021 et 2024.

Ce faisant, le domaine des EPF remplit également le mandat du Conseil fédéral qui lui demande d’assumer un rôle de leader en matière de DRO dans le cadre de la politique des données en Suisse. La mise en œuvre des mesures de DRO du Domaine des EPF est coordonnée avec la stratégie nationale de donnée de recherche ouvertes, développée sous l’égide de swissuniversities et avec la participation du Domaine des EPF. La stratégie nationale a été publiée le 1er juillet 2021 et sera bientôt consolidée au moyen d’un plan d’action.

Dans le but plus large de faire progresser la science ouverte parmi les chercheurs et les institutions du Domaine des EPF, le programme définit cinq mesures avec les objectifs suivants :

  • Mesure 1 : Soutenir les chercheurs s’engageant dans, ou développant, des pratiques ORD avec et pour leur communauté. Aider ces chercheurs à devenir des leaders de la science ouverte dans leur domaine.
  • Mesure 2 : Améliorer l’écosystème des services et des infrastructures de gestion des données de recherche qui soutiennent les pratiques de DRO, grâce à une action coordonnée à l’échelle du domaine axée sur l‘interopérabilité et l’accès.
  • Mesure 3 : Accroître la disponibilité et la qualité de la formation sur la gestion des données de la recherche en application des pratiques de DRO.

Les deux dernières mesures visent à développer un environnement propice à la Science ouverte dans les institutions du Domaine des EPF en considérant les aspects suivants :

  • Mesure 4 : aspects juridiques de la gestion des données de recherche et
  • Mesure 5 : Opportunités de carrière pour le personnel dont les tâches incluent le soutien des pratiques de DRO.
 

Comité de pilotage

Le comité directeur est responsable de la cohérence globale et de la mise en œuvre efficace des mesures de DRO. Ses membres sont les suivants :

  • Ashton Alun, PSI  
  • Brandao Rui, ETH Zürich  
  • Dubochet Gilles, EPFL  
  • Fantner Georg, EPFL (chair 2021-2022) 
  • Finger Robert, ETH Zürich (chair 2023-2024)
  • Plattner Gian-Kasper, WSL  
  • Reichert Peter, Eawag  
  • Zimmermann Tanja, Empa  
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur xing
Partager sur email