Le Conseil des EPF discute d’une structure optimale pour être en mesure de relever les défis futurs

A l’occasion de sa séance des 6 et 7 décembre 2023, le Conseil des EPF a discuté des défis sociétaux à venir et de la structure optimale à donner au Domaine des EPF pour que celui-ci puisse y répondre. Il échange actuellement avec différents partenaires et parties prenantes à ce sujet. Le Conseil des EPF rendra sa décision sur l’orientation à donner au projet lorsque ces clarifications auront été effectuées et qu’une consultation préalable aura été menée au sein du Domaine des EPF. Par ailleurs, il s'est félicité de la proportion de femmes nouvellement nommées au sein du corps professoral et adopté les mesures salariales 2024 pour le personnel du Domaine des EPF.

Optimisation de l’organisation et de la structure du Domaine des EPF

Le Conseil des EPF examine actuellement l’organisation et la structure du Domaine des EPF pour se préparer au mieux à relever les défis urgents d’aujourd’hui et de demain. Doter éventuellement le Domaine des EPF d’une nouvelle structure vise à lui conférer davantage de souplesse et à lui permettre de générer un plus grand impact dans la mise en œuvre de ses priorités stratégiques. L’objectif est de créer un système dans lequel les capacités exceptionnelles des établissements de recherche du Domaine des EPF peuvent être exploitées pour apporter des réponses aux grands défis sociétaux de notre époque que sont notamment le changement climatique, la recherche de nouvelles sources d’énergie, la biodiversité, la transformation numérique et la cybersécurité. Dans ses objectifs stratégiques 2021–2024 pour le Domaine des EPF, le Conseil fédéral a en outre chargé le Domaine des EPF de réexaminer sa structure. Les comités d’experts internationaux ont eux aussi émis une recommandation en ce sens lors des évaluations intermédiaires du Domaine des EPF réalisées en 2019 et en 2023. La dernière adaptation structurelle a eu lieu il y a une trentaine d’années.

Les institutions travaillent avec efficacité dans le cadre du mandat qui leur est confié et fournissent des prestations scientifiques de grande qualité. Toutefois, elles touchent à leurs limites lorsqu’il s’agit de traiter des thèmes stratégiques qui ne font pas partie de leur portefeuille d’activités ou nécessitent une coordination et une collaboration avec d’autres institutions. Des représentantes et représentants des directions des quatre établissements de recherche et des deux EPF ont élaboré trois options de structure à donner au Domaine des EPF. Le Conseil des EPF en a discuté et s’emploie actuellement à définir des critères clairs pour permettre l’évaluation des différentes variantes. Il souhaite en outre que le concept des hubs (plateformes dédiées à la collaboration sur plusieurs années au sein du Domaine des EPF et en dehors) soit développé davantage. Au cours des prochains mois, le Conseil des EPF discutera aussi des options et critères définis avec différentes parties prenantes internes et externes. Une procédure de consultation sera ensuite organisée au sein du Domaine des EPF. Le Conseil des EPF s’appuiera sur les prises de position recueillies dans ce cadre pour rendre sa décision concernant l’orientation à donner au projet en 2024. De plus amples informations à ce sujet sont publiées sur le site Internet du Conseil des EPF (lien).

Le Conseil des EPF préoccupé par le Budget 2024

Le Domaine des EPF est durement touché par les mesures d’assainissement décidées par le Conseil fédéral. En effet, les coupes budgétaires prévues au niveau des dépenses faiblement liées ainsi que le renoncement à la compensation du renchérissement le priveront d’environ 80 mio CHF chaque année à compter de 2024. Ces mesures d’économie interviennent à un moment où le Domaine des EPF subit les conséquences de la non-association de la Suisse à Horizon Europe et voit sa réputation ainsi que son attractivité internationale se dégrader au fil du temps. Pour atténuer la pénurie de main-d’œuvre qualifiée et gérer la forte croissance des effectifs étudiants, il faudrait plutôt accroître les investissements en faveur du Domaine des EPF. Le Conseil des EPF espère que le Parlement continuera de considérer le domaine FRI et le Domaine des EPF comme prioritaires et de leur accorder les ressources financières nécessaires.

Nominations féminines plus nombreuses au sein du corps professoral

Pour le Conseil des EPF, l’augmentation de la proportion de femmes aux postes de direction et parmi le corps professoral dans les institutions du Domaine des EPF conserve toute son importance. Le pourcentage de nominations féminines au sein du corps professoral a encore progressé en 2023 pour s’établir à 48,9%. Ce chiffre a toujours été supérieur à 30% ces cinq dernières années, ce qui devrait permettre d’augmenter à long terme la proportion de professeures dans tout le Domaine des EPF.

Mesures salariales 2024 pour le personnel du Domaine des EPF

Le président du Conseil des EPF a mené les négociations salariales pour 2024 avec les partenaires sociaux. L’an prochain, les membres du corps professoral ainsi que les collaboratrices et collaborateurs du Domaine des EPF recevront une compensation du renchérissement de 1,0%. La situation financière tendue de la Confédération, qui impacte aussi le Domaine des EPF, ne permet pas la pleine compensation du renchérissement. Comme les années précédentes, des mesures salariales individuelles fondées sur les prestations et l’expérience seront octroyées au moyen de 1,2% de la masse salariale déterminante.

Réattribution du poste d’ombudsperson du Conseil des EPF pour le Domaine des EPF à compter de 2024

Les Directives du Conseil des EPF sur le traitement des signalements faits par des employés du Domaine des EPF et concernant des comportements juridiquement ou éthiquement incorrects prévoient que le Conseil des EPF institue un service d’ombudsman. L’ombudsman actuel du Conseil des EPF, Me Res Nyffenegger (avocat), accomplit un excellent travail depuis plus de dix ans. Michael Daphinoff et Cendrine Rouvinez reprendront ce mandat à partir du 1er janvier 2024. Tous deux travaillent pour l’étude Kellerhals-Carrard, notamment dans le droit du travail public et privé.

Horizon Europe: Le Conseil des EPF insiste sur la nécessité d’une association rapide

Le Conseil des EPF salue les développements de la relation entre la Suisse et l’Union européenne communiqués par le Conseil fédéral et la Commission européenne. Il se réjouit que les échanges exploratoires soient désormais terminés et que les mandats de négociation puissent être rédigés. La participation aux programmes-cadres de l’Union européenne pour la recherche et l’innovation revêt une importance cruciale pour le Domaine des EPF. Cette récente avancée entre la Suisse et l’UE permet d’entamer immédiatement les discussions techniques en vue de l’association à Horizon Europe. Le Conseil des EPF salue vivement ce développement positif et plaide pour une association pleine et entière de notre pays à Horizon Europe dans les meilleurs délais. Pour qu’elle puisse être concrétisée rapidement, l’association à Horizon Europe doit être découplée du reste des négociations avec l’Union européenne.

Initiative nationale pour une intelligence artificielle digne de confiance

Le Conseil des EPF s’est réjoui d’apprendre le lancement de l’initiative conjointe de l’EPFL et de l’ETH Zurich «Swiss AI». Celle-ci fournit à la recherche suisse une plateforme ouverte dédiée aux grands modèles de langage (Large Language Models, LLM) et permet à la Suisse d’assumer à l’échelle mondiale un rôle de leader dans le développement et l’utilisation d’une intelligence artificielle transparente et fiable. Le nouveau supercalculateur «Alps» du Centre suisse de calcul scientifique (CSCS) et ses processeurs graphiques (GPU) de dernière génération ainsi que le Swiss Data Science Center (SDSC) offrent l’infrastructure nécessaire au projet. L’initiative «Swiss AI» permet au Domaine des EPF de poursuivre sa recherche de premier rang en matière d’intelligence artificielle au service de la science et de la société. Elle servira également à regrouper l’expertise existante au sein du paysage suisse de la recherche et de l’innovation.

Drucken

Contact

Gian-Andri Casutt

Responsable de la communication

+41 58 856 86 06

E-Mail

Conseil des EPF

Häldeliweg 15

8092 Zurich

Drucken

Contact

Gian-Andri Casutt

Responsable de la communication

+41 58 856 86 06

E-Mail

Conseil des EPF

Häldeliweg 15

8092 Zurich

Ce contenu pourrait également vous intéresser