24 professeures et professeurs nommés à l’ETH Zurich et à l’EPFL

Sur proposition du professeur Joël Mesot, président de l’ETH Zurich, et du professeur Martin Vetterli, président de l’EPFL, le Conseil des EPF, réuni en séance les 6 et 7 mars 2024, a nommé sept professeures et dix-sept professeurs, attribué six titres de professeur ainsi qu’un titre de professor of practice et adressé ses remerciements à trois professeurs sortants. Au cours des douze derniers mois, le Conseil des EPF a nouvellement nommé 24 femmes et 23 hommes au total, ce qui correspond à une proportion féminine de 51%.

Nouvelles nominations à l’ETH Zurich

Laura Bégon-Lours (*1989), actuellement maître-assistante à l’ETH Zurich, est nommée professeure assistante d’électronique neuromorphique à oxydes au Département des technologies de l’information et d’électrotechnique. Laura Bégon-Lours mène des recherches sur le développement et l’application de nanocomposants qui peuvent servir de synapses dans les réseaux de neurones artificiels. Son objectif consiste à fabriquer des puces bio-inspirées fonctionnant de manière similaire au cerveau humain. Laura Bégon-Lours a vu ses travaux novateurs récompensés par un Marie Curie Fellowship en 2019 et est lauréate d’une bourse SNSF Starting Grant. Sa nomination permettra de renforcer les activités du Département des technologies de l’information et d’électrotechnique en matière d’ingénierie neuromorphique.

Christian Freudlsperger (*1989), actuellement postdoctorant à l’ETH Zurich, est nommé professeur assistant de politique des systèmes multi-niveaux au Département des sciences humaines, sociales et politiques. Les travaux de Christian Freudlsperger se situent à l’interface de l’intégration européenne, de l’étude comparative du fédéralisme et de l’analyse des évolutions politiques. Auteur de nombreux articles sur la politique comparative et européenne, Christian Freudlsperger a également publié une monographie concernant la politique commerciale dans les systèmes multi-niveaux chez Oxford University Press. Dans le cadre de sa bourse SNSF Starting Grant, il explorera une compréhension inédite de l’UE en tant que «réassureur public» dans les crises transfrontalières et consolidera le domaine de la gouvernance au sein du Département des sciences humaines, sociales et politiques.

Nathalie M. Grob (*1989), actuellement postdoctorante au Massachusetts Institute of Technology (MIT), Cambridge, Etats-Unis, est nommée professeure assistante de découverte de médicaments à base de peptides au Département de chimie et des sciences biologiques appliquées. Nathalie M. Grob travaille au développement de méthodes efficaces visant à découvrir de nouveaux médicaments à base de peptides. En matière d’enseignement et de recherche, elle accorde une attention particulière aux signes cliniques qui concernent surtout les femmes et ont été peu étudiés jusqu’à présent. Ses recherches lui ont valu de recevoir une bourse SNSF Starting Grant. La nomination de Nathalie M. Grob permettra d’exploiter de nombreuses synergies multidisciplinaires au sein du Département de chimie et des sciences biologiques appliquées ainsi qu’avec des partenaires de l’industrie pharmaceutique.

Le professeur Marco Pavone (*1980), actuellement professeur associé à l’Université Stanford, Etats-Unis, et directeur auprès de Nvidia Corporation, Etats-Unis, est nommé professeur ordinaire de robotique et systèmes autonomes au Département de génie mécanique et des procédés. Marco Pavone étudie le développement de méthodes d’analyse, de conception et de pilotage des systèmes autonomes et se concentre plus particulièrement sur la robotique aéronautique et spatiale, les véhicules autonomes ainsi que les futurs systèmes de mobilité. Ce chercheur renommé a obtenu de nombreuses distinctions, dont un Presidential Early Career Award for Scientists and Engineers remis par le président Barack Obama. En nommant Marco Pavone, l’ETH Zurich sera en mesure d’étendre de manière ciblée ses activités dans les technologies et sciences spatiales, un secteur d’avenir qu’elle a récemment mis en place.

Patrick Alberto Rühs (*1985), actuellement Head of Science chez Planted Foods SA, est nommé professeur assistant tenure track d’ingénierie de la structure des produits alimentaires au Département des sciences et des technologies de la santé. Patrick Alberto Rühs consacre ses recherches à l’interaction entre le génie des procédés et la biotechnologie dans le but d’élaborer de nouvelles structures alimentaires. Au sein de Planted Foods SA, une spin-off de l’ETH Zurich, il a développé et fait breveter des technologies et procédés novateurs pour la fabrication d’aliments d’un genre nouveau que l’on trouve désormais dans différents supermarchés. Patrick Alberto Rühs a obtenu de nombreuses bourses pour le compte de cette société. Sa nomination permettra de créer des interactions et synergies importantes au sein du Département des sciences et des technologies de la santé et avec l’industrie.

La professeure Livia Schubiger (*1980), actuellement professeure associée à l’Université d’Oxford, Grande-Bretagne, est nommée professeure ordinaire de relations internationales et science des données au Département des sciences humaines, sociales et politiques. Les recherches de Livia Schubiger sont axées sur les conséquences sociales et institutionnelles de la violence et des conflits ainsi que sur les possibilités de réduire les violences politiques et sexospécifiques perpétrées contre les populations civiles en cas de guerre. Lauréate de nombreux prix, Livia Schubiger dispose également d’une vaste expérience internationale dans l’enseignement. Grâce à sa nomination, le Département des sciences humaines, sociales et politiques pourra renforcer ses champs d’investigation prioritaires que sont la science des données et les relations internationales et approfondir les liens entre l’ETH Zurich et la Genève internationale.

Promotions à l’ETH Zurich

Le professeur Nicola Aceto (*1982), actuellement professeur associé à l’ETH Zurich, est nommé professeur ordinaire d’oncologie moléculaire au Département de biologie. Les recherches de Nicola Aceto visent à comprendre les mécanismes moléculaires fondamentaux qui favorisent la progression du cancer. Leader mondial dans l’étude de la formation des métastases, Nicola Aceto s’est vu décerner de nombreuses distinctions et a été invité à des conférences de renom. Ses découvertes novatrices et ses résultats scientifiques ont fait l’objet de nombreux articles, dont la majeure partie a été publiée dans de prestigieuses revues telles que Nature et Cell. Son engagement en faveur de l’Ecole comprend la promotion à large échelle du transfert de savoir et va au-delà de l’enseignement à proprement parler: au printemps 2023, Nicola Aceto a notamment été nommé membre du Tenure Committee de l’ETH Zurich.

Le professeur Lucio Isa (*1979), actuellement professeur associé à l’ETH Zurich, est nommé professeur ordinaire de matériaux mous et d’interfaces au Département des sciences des matériaux. Lucio Isa s’emploie à comprendre les propriétés fondamentales des particules colloïdales et des interfaces fluides afin de développer de nouveaux matériaux mous et actifs. Ses travaux suscitent beaucoup d’attention à l’échelle nationale et internationale et lui ont valu plusieurs distinctions, dont une bourse ERC Consolidator Grant en 2020. Lucio Isa fait partie de plusieurs comités et met en place des coopérations avec l’industrie. Il s’est vu décerner la Chouette d’or de l’ETH Zurich en 2019 pour son engagement et son enseignement d’excellence. Depuis 2021, il dirige l’école doctorale du centre de compétences Materials and Processes et occupe depuis 2023 le poste de directeur d’études au Département des sciences des matériaux.

Le professeur Martin Pilhofer (*1980), actuellement professeur associé à l’ETH Zurich, est nommé professeur ordinaire de cryomicroscopie électronique au Département de biologie. Martin Pilhofer étudie l’élucidation de la structure des machines macromoléculaires. Il a fourni des apports majeurs à la compréhension des systèmes d’injection contractile de certaines bactéries, des avancées rendues possibles par le développement méthodique de la cryotomographie électronique. Eminent chercheur dans cette discipline, Martin Pilhofer est parvenu en peu de temps à accompagner l’établissement et l’application de cette technologie émergente très prometteuse à l’ETH Zurich. Il est reconnu pour la qualité élevée de son enseignement et de son encadrement et s’est entre autres vu octroyer une bourse ERC Starting Grant en 2015 et une bourse ERC Consolidator Grant en 2020.

Nouvelles nominations à l’EPFL

Karim Achouri (*1988), actuellement collaborateur scientifique à l’EPFL, est nommé professeur assistant d’électricité et de microtechnique à la Faculté des sciences et techniques de l’ingénieur. Les activités de recherche de Karim Achouri portent sur la synthèse mathématique ainsi que sur la réalisation pratique des méta-surfaces électromagnétiques et leurs applications. Ses travaux couvrent un large éventail de sujets, notamment la biréfringence, la bi-anisotropie, la non-réciprocité et la non-linéarité et font appel à des concepts s’appliquant à la fois aux régimes des micro-ondes et de l’optique. Karim Achouri a reçu une bourse SNSF Ambizione Fellowship en 2021 puis une SNSF Starting Grant en 2023.

Sara Gallini (*1986), actuellement postdoctorante à l’Université Yale, Etats-Unis, est nommée professeure assistante tenure track de sciences de la vie à la Faculté des sciences de la vie. La recherche de Sara Gallini se concentre sur l’imagerie de cellules individuelles dans des tissus vivants. Cette approche d’imagerie intravitale à long terme du comportement des cellules cancéreuses est nouvelle et complémentaire de celles actuellement employées à l’EPFL et dans la région de Lemanic. Elle combine cette imagerie avec la génomique de la cellule unique pour caractériser les cellules individuelles dans du tissue cancéreux. Sa nouvelle approche in vivo est un complément idéal aux méthodes actuellement appliquées à l’EPFL. En même temps, le domaine de la génomique unicellulaire, qui est fortement représenté à l’Ecole, fournit l’environnement scientifique parfait pour son projet de recherche.

Konstantinos Karapiperis (*1989), actuellement postdoctorant à l’ETH Zurich, est nommé professeur assistant tenure track de génie civil à la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit. Konstantinos Karapiperis étudie la modélisation multi-échelles des matériaux en se concentrant plus particulièrement sur les matériaux granulaires et les géomatériaux et utilise à cette fin des approches basées sur les données. La nomination de ce chercheur très prometteur en géomécanique permettra de renforcer et de compléter les activités d’ingénierie géotechnique de l’EPFL, notamment en ce qui concerne le changement climatique et la numérisation. L’expertise de Konstantinos Karapiperis générera également des synergies et des coopérations avec les sciences des matériaux et l’ingénierie des structures.

Mirko Musa (*1988), actuellement postdoctorant à l’Oak Ridge National Laboratory, Etats-Unis, est nommé professeur assistant tenure track de génie civil à la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit. Mirko Musa mène des recherches sur la modélisation physique de l’énergie hydrocinétique, la planification et la surveillance des infrastructures hydrauliques ainsi que les processus de transport des sédiments. Ses travaux sont très pertinents pour la maintenance et le développement de structures hydrauliques, telles que les barrages ou les infrastructures liées aux énergies renouvelables. La nomination de Mirko Musa viendra compléter et consolider la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit, en particulier s’agissant des thèmes de l’énergie, de la durabilité et des conséquences du changement climatique. Ses activités de recherche permettront en outre de mettre sur pied des coopérations avec l’EPFL Valais Wallis.

Le professeur Andrei Negut (*1986), actuellement professeur associé au Massachusetts Institute of Technology (MIT), Cambridge, Etats-Unis, est nommé professeur associé de mathématiques à la Faculté des sciences de base. Andrei Negut étudie la théorie des représentations géométriques, qui trouve des applications en physique mathématique, combinatoire, théorie des nœuds et géométrie algébrique. Il est considéré comme un chercheur de pointe dans sa discipline, affiche un bilan de publications impressionnant et s’est vu remettre de nombreuses distinctions. Son profil complètera et élargira l’expertise existante de l’EPFL et lui permettra de jouer un rôle crucial dans le développement de l’Institut de mathématique de la Faculté des sciences de base.

Emma Tolley (*1989), actuellement collaboratrice scientifique à l’EPFL, est nommée professeure assistante de physique à la Faculté des sciences de base. Emma Tolley effectue des recherches dans le domaine de l’astrophysique, et plus particulièrement de la radioastronomie. Dans ce contexte, elle s’intéresse aux techniques de calcul haute performance (HPC) et de science des données pour le calcul et l’analyse efficaces et automatisés des mégadonnées produites par des infrastructures scientifiques telles que le radiotélescope Square Kilometre Array. Le Fonds national suisse lui a octroyé une bourse SNSF Starting Grant en 2023 pour son projet de recherche Deep Waves. Par le passé, Emma Tolley a participé à l’expérience ATLAS menée grâce au grand collisionneur de hadrons (Large Hadron Collider, LHC) du CERN. Sa nomination renforcera la recherche en astrophysique à l’EPFL.

Lijing Xin (*1980), actuellement collaboratrice scientifique à l’EPFL, est nommée professeure assistante de physique à la Faculté des sciences de base. Lijing Xin mène des recherches sur le développement de méthodes ultramodernes de spectroscopie par résonance magnétique afin de mieux comprendre la fonction cérébrale et la pathophysiologie des maladies neurologiques. Le Fonds national suisse a récompensé ses travaux en lui accordant une bourse SNSF Consolidator Grant en 2022. Son approche interdisciplinaire, qui vise à développer une nouvelle modalité de neuro-imagerie ciblant la base moléculaire des réseaux cérébraux, est totalement en ligne avec le champ de recherche du Centre d’Imagerie Biomédicale (CIBM) et de l’Institut de physique. L’apport de Lijing Xin à l’EPFL sera significatif pour la recherche et l’enseignement dans le domaine de l’imagerie par résonance magnétique.

Eunok Yim (*1987), actuellement ingénieure en chef au sein de l’entreprise General Electric Renewable Energy-Hydropower à Birr, est nommée professeure assistante tenure track de génie mécanique à la Faculté des sciences et techniques de l’ingénieur. Eunok Yim est une experte en mécanique des fluides computationnelle et théorique. Ses recherches se concentrent sur l’analyse des instabilités des fluides, des turbulences, du couplage thermique et de l’efficacité liés aux machines hydrauliques telles que les turbines et les générateurs. Elle a été la pionnière d’une nouvelle classe de modèles théoriques pour l’analyse et le contrôle des instabilités des fluides. L’expertise d’Eunok Yim renforcera et étendra la visibilité du domaine de l’hydroélectricité à l’EPFL en créant de nouvelles interactions avec l’industrie.

Promotions à l’EPFL

Le professeur Giuseppe Carleo (*1984), actuellement professeur assistant tenure track à l’EPFL, est nommé professeur associé de physique à la Faculté des sciences de base. Giuseppe Carleo étudie la physique des systèmes quantiques à plusieurs corps et utilise les réseaux neuronaux pour mieux comprendre les systèmes quantiques. Il se consacre en particulier à la mise au point d’approches computationnelles inédites pour étudier la dynamique des systèmes à plusieurs corps en physique quantique. Il est considéré comme l’un des pionniers de sa discipline, et ses travaux ont déjà eu des répercussions profondes sur différents domaines dont la chimie quantique, la physique de la matière condensée, les modèles de théorie nucléaire et l’informatique quantique. En 2022, une bourse ERC Consolidator Grant lui a été attribuée pour ses activités de recherche.

Le professeur Pavan Ramdya (*1979), actuellement professeur assistant tenure track à l’EPFL, est nommé professeur associé de sciences de la vie à la Faculté des sciences de la vie. Pavan Ramdya étudie l’activité neuronale chez les mouches établit le lien entre cette activité et les mouvements réels. Il développe de nouveaux instruments pour l’enregistrement sophistiqué et simultané des activités neuronales et du comportement animal. Afin d’étudier comment les mouches se déplacent et comment elles décident des actions à entreprendre, il combine des méthodes et des approches neuroscientifiques avec la robotique et l’ingénierie. Ses travaux ont permis de répondre à des questions importantes dans le domaine des neurosciences. Il est un chercheur et un collègue très apprécié, ainsi qu’un conférencier très populaire.

Le professeur Christian Theiler (*1982), actuellement professeur assistant tenure track à l’EPFL, est nommé professeur associé de physique à la Faculté des sciences de base. Christian Theiler s’intéresse à la physique des plasmas et plus particulièrement à l’étude de la fusion nucléaire et du comportement du plasma ultra-chaud. Il a déjà dirigé plusieurs études expérimentales importantes à l’aide du Tokamak à configuration variable (TCV) à l’EPFL. Christian Theiler a en outre coordonné des projets collaboratifs internationaux portant sur la simulation de la turbulence. Considéré comme un chercheur de premier plan en physique des plasmas, il est également très apprécié pour son engagement et la qualité de son enseignement.

Le professeur Dimitri Van De Ville (*1975), actuellement professeur associé à l’EPFL, est nommé professeur ordinaire de neurosciences à la Faculté des sciences et techniques de l’ingénieur.  Dimitri Van De Ville est une personnalité de premier plan au niveau international dans les domaines de l’imagerie médicale, du traitement des signaux, de la neuroimagerie du cerveau et de la moelle épinière ainsi que de la connectivité fonctionnelle. Il dirige le Laboratoire de traitement d’images médicales (MIPLAB) à l’EPFL. Faisant preuve d’un grand engagement en faveur d’un enseignement de qualité, Dimitri Van De Ville est directeur de la section Neuro-X ainsi que fellow de l’IEEE et de l’EURASIP pour ses contributions sur l’imagerie computationnelle du cerveau. Ses activités contribuent à renforcer à l’EPFL une recherche innovante dans le domaine des neurosciences et du traitement des images médicales.

Le professeur Yves Weinand (*1963), actuellement professeur associé à l’EPFL, est nommé professeur ordinaire de construction en bois à la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit (ENAC). Yves Weinand travaille à l’intersection de l’ingénierie et de l’architecture, notamment en valorisant le bois brut en tant que matériel d’ingénierie pour les structures porteuses, recyclables et exclusivement connecté à l’aide de connexions bois-bois. Il dirige le Laboratoire des constructions en bois (IBOIS) de l’EPFL ainsi qu’un groupe interdisciplinaire de chercheuses et chercheurs issus des domaines de l’architecture, de l’ingénierie, des mathématiques et de l’informatique redéfinissant la logistique du secteur de la construction. Faisant preuve d’une grande efficacité dans l’acquisition de fonds de tiers, Yves Weinand participe actuellement à un projet financé par le Fonds national suisse (FNS). Il est propriétaire d’un bureau d’architecture à Lausanne à côté de son activité d’enseignant.

Le professeur Robert West (*1982), actuellement professeur assistant tenure track à l’EPFL, est nommé professeur associé d’informatique et de systèmes de communication à la Faculté informatique et communications. Les recherches de Robert West portent sur la structure et la dynamique des réseaux sociaux, la diffusion de l’information ainsi que les considérations éthiques liées à la collecte et à l’analyse de données. Dans ce contexte, celui-ci recourt à d’importants volumes de données qu’il analyse à l’aide de techniques de traitement du langage naturel, d’apprentissage automatique et de sciences sociales computationnelles. Robert West fait également preuve d’un grand engagement en faveur de l’Ecole, notamment en tant que cofondateur des Applied Machine Learning Days, le plus grand événement de cette discipline en Europe qui se tient chaque année à l’EPFL.

Le professeur Matthieu Wyart (*1978), actuellement professeur associé à l’EPFL, est nommé professeur ordinaire de physique théorique à la Faculté des sciences de base. Matthieu Wyart étudie les matériaux désordonnés au sens le plus large du terme en s’intéressant tant aux solides amorphes comme le verre qu’à la théorie de l’apprentissage automatique fondé sur la physique. Un des plus éminents chercheurs de sa génération, il fait figure de physicien extrêmement créatif et de théoricien influent dans le domaine de la matière molle et de la physique statistique. Ses travaux ont été récompensés par de nombreux prix prestigieux. Les activités d’enseignement de Matthieu Wyart et sa capacité à encadrer nombre d’étudiantes et étudiants de master font de lui une personnalité très appréciée.

Attribution du titre de «professeur»

Eling de Bruin (*1963), actuellement privat-docent au Département des sciences et des technologies de santé de l’ETH Zurich ainsi qu’à la haute école spécialisée de Suisse orientale, est nommé professeur titulaire de l’ETH Zurich. Les travaux de recherche menés par Eling de Bruin englobent de nombreux exemples de contributions aux sciences du sport et du mouvement, en gérontologie ainsi que dans différentes disciplines cliniques. Eling de Bruin est une référence internationale en ce qui concerne l’étude des chutes chez les personnes âgées. Lauréat de plusieurs distinctions, il affiche un bilan de publications impressionnant et mène des travaux qui suscite un vif intérêt dans plusieurs universités internationales.

Joaquín Jiménez-Martínez (*1981), actuellement chargé de cours au Département de génie civil, de l’environnement et de géomatique de l’ETH Zurich ainsi que responsable de groupe à l’Eawag, est nommé professeur titulaire de l’ETH Zurich. Les recherches de Joaquín Jiménez-Martínez portent sur l’utilisation de l’énergie tirée du sol, géothermie comprise, ainsi que sur son interaction avec l’écologie du sous-sol, qui revêtent une importance majeure pour la transition énergétique en Suisse et à l’échelle internationale. Possédant un important réseau international et distingué à maintes reprises, ce chercheur a mené des travaux dont les résultats sont mis à profit dans le domaine de la surveillance et de la protection des eaux souterraines en Suisse et à l’étranger.

João P. Leitão (*1978), actuellement privat-docent au Département de génie civil, de l’environnement et de géomatique de l’ETH Zurich ainsi que responsable de groupe à l’Eawag, est nommé professeur titulaire de l’ETH Zurich. João P. Leitão consacre ses recherches aux risques d’inondation dans le contexte urbain et à la gestion des infrastructures, plus particulièrement au phénomène d’urbanisation croissante et aux infrastructures durables. D’une haute pertinence sociale, les modèles et méthodes qu’il a développés sont appelés à gagner en importance au cours des prochaines décennies. Les résultats obtenus par João P. Leitão sont publiés dans des revues scientifiques, et son engagement au sein de l’Eawag est remarquable.

Guillaume Obozinski (*1978), actuellement Chief Data Scientist et directeur exécutif adjoint du Swiss Data Science Center (SDSC) de l’EPFL, de l’ETH Zurich et du PSI, est nommé professeur titulaire de l’EPFL. En tant que Chief Data Scientist et directeur exécutif adjoint du SDSC, Guillaume Obozinski a fait preuve d’une excellence scientifique, d’un leadership et d’un engagement sans faille en faveur de l’avancement du domaine de la science des données. Il joue un rôle déterminant sur le plan scientifique et dans l’encadrement de l’équipe de chercheurs.

Luca Pattaroni (*1970), actuellement maître d’enseignement et de recherche à la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit, est nommé professeur titulaire de l’EPFL. Luca Pattaroni est un sociologue urbain, reconnu pour ses contributions significatives dans le domaine de l’étude des villes et des dynamiques sociales qui les animent. Son approche transdisciplinaire, alliant à la fois sciences sociales et sciences de l’ingénierie, architecture et planification urbanistique, contribue au développement de nouvelles approches durables de l’urbanisation.

Olivier Verscheure (*1972), actuellement directeur exécutif du Swiss Data Science Center (SDSC) de l’EPFL, de l’ETH Zurich et du PSI, est nommé professeur titulaire de l’EPFL. En tant que directeur exécutif du SDSC, Olivier Verscheure a fait preuve d’un leadership exceptionnel, d’une excellence académique et d’un engagement sans faille en faveur de l’avancement du domaine de la science des données. Le SDSC est une plaque tournante essentielle pour encourager l’utilisation de la science des données et des techniques de machine learning dans un large éventail de disciplines académiques, d’institutions publiques et du secteur industriel suisse.

Attribution du titre de professor of practice

Damian Jerjen (*1973), actuellement directeur de l’Association pour l’aménagement du territoire EspaceSuisse ainsi que chargé de cours à l’ETH Zurich et dans d’autres hautes écoles suisses, est nommé professor of practice de l’ETH Zurich. Cet économiste et urbaniste siège entre autres au Conseil de l’organisation du territoire (COTER). Avec EspaceSuisse, Damian Jerjen soutient et met en réseau les acteurs suisses de l’aménagement du territoire et s’engage dans le «Réseau Développement territorial». Il connaît parfaitement l’ETH Zurich grâce à ses activités en tant que chargé de cours et membre du comité consultatif du MAS en aménagement du territoire de l’Ecole. Il continuera de participer au dialogue mené entre les différentes parties prenantes pour développer le programme d’études de ce cursus de master. Damian Jerjen entamera ses activités en tant que professor of practice début avril et conservera sa fonction actuelle de directeur d’EspaceSuisse.

Départs de l’EPFL

Le professeur Christof Holliger (*1959), actuellement professeur ordinaire de biotechnologie environnementale à la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit (ENAC), prendra sa retraite fin février 2025. Diplômé de l’ETH Zurich, Christof Holliger a entamé sa carrière à l’EPFL en 1998 comme professeur assistant. Il est un expert dans les domaines de la bioremédiation des sols et des nappes, du traitement des eaux usées, des biocarburants ainsi que de la microbiologie environnementale. Ses recherches ont permis des avancées notables dans la mise au point de méthodes d’analyse de processus biologiques. Christof Holliger jouit notamment d’une reconnaissance internationale pour ses travaux sur la transformation des polluants organiques. Il affiche un bilan de publications impressionnant et est vivement apprécié pour son engagement en faveur de l’enseignement et, plus généralement, de l’Ecole dans son ensemble.

Le professeur Urs von Gunten (*1959), actuellement professeur ordinaire de traitement et qualité d’eau à la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit (ENAC) de l’EPFL ainsi qu’à l’Eawag, sera mis au bénéfice de la retraite fin février 2025. Urs von Gunten a fait ses études et un doctorat à l’ETH Zurich, il a rejoint l’Eawag en 1989, d’abord en tant que postdoctorant, puis comme chef de groupe et enfin comme chef de département. En 2010, il a été nommé pour une chaire conjointe à l’EPFL et à l’Eawag. Urs von Gunten s’intéresse plus particulièrement aux ressources en eaux et aux eaux potables. Ses travaux ont contribué à la mise au point de nouveaux processus de traitement de l’eau potable et des eaux usées, ce qui lui a valu de nombreuses distinctions internationales. Urs von Gunten accorde aussi une grande importance à la coopération avec la pratique, entretenant de nombreux contacts avec l’industrie des eaux et les autorités publiques en charge de l’approvisionnement en eau, tant en Suisse qu’à l’étranger.

Le professeur Valerio Zerbi (*1983), actuellement professeur assistant de neurotechnologie à la Faculté des sciences et techniques de l’ingénieur, quittera l’EPFL fin mai 2024. Valerio Zerbi est un chercheur prometteur dans le domaine de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) préclinique. Il s’est vu décerner un SNSF Eccellenza Professorial Fellowship en 2022. Valerio Zerbi quitte l’EPFL pour devenir professeur assistant tenure track à l’Université de Genève.

Le Conseil des EPF tient à remercier les professeurs sortants de leurs prestations dans les domaines de la recherche et de l’enseignement, ainsi que de leur engagement au sein de leur institution.

Drucken

Contact

Gian-Andri Casutt

Responsable de la communication

+41 58 856 86 06

E-Mail

Conseil des EPF

Häldeliweg 15

8092 Zurich

Drucken

Contact

Gian-Andri Casutt

Responsable de la communication

+41 58 856 86 06

E-Mail

Conseil des EPF

Häldeliweg 15

8092 Zurich

Ce contenu pourrait également vous intéresser