Conseil des EPF, 10 août 2020

Le directeur de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), Konrad Steffen, a été victime d’un accident mortel le week-end dernier au Groenland. Avec la disparition de Koni Steffen, le Domaine des EPF perd un chercheur de très grande renommée ainsi qu’un homme unique, engagé et doté de grandes qualités humaines. Pionnier de l’étude des changements climatiques, il se rendait régulièrement en Arctique et en Antarctique pour y effectuer des recherches. Le Domaine des EPF présente à ses proches ses sincères condoléances.

Konrad Steffen étudiait les changements climatiques, notamment en Arctique et en Antarctique, depuis plus de 40 ans et est reconnu comme l’un des plus éminents spécialistes de ce domaine à l’échelle mondiale. Le directeur de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) a trouvé la mort dans un accident au Groenland le week-end dernier. 

«Koni Steffen était un homme unique, engagé et doté de grandes qualités humaines. Son décès nous attriste tous profondément», indique Michael Hengartner, président du Conseil des EPF. «Nos pensées vont à sa famille et à ses amis, à qui nous tenons à adresser nos plus sincères condoléances.»
 
Né en 1952, Konrad Steffen avait la double nationalité suisse et américaine. Il était directeur du WSL depuis 2012. Il a étudié les sciences naturelles et obtenu son doctorat à l’ETH Zurich en 1984. En 1990, il a été nommé professeur de climatologie à l’Université du Colorado, Boulder, Etats-Unis, où il a par la suite dirigé l’institut de recherche en sciences environnementales CIRES. Depuis 2012, Konrad Steffen était également professeur de climat et cryosphère à l’ETH Zurich ainsi qu’à l’EPFL.